LES AGITES DU BOCAL

   

VOUS TROUVEREZ CI-JOINT LES COMMENTAIRES DE MONSIEUR LE MAIRE DU CHAMBON FEUGEROLLES PARUS DANS " LA GAZETTE" 

  

 

 

LA VIE D'UN RESIDENT DU BOULEVARD FAYOL A FIRMINY N'AURAIT-ELLE PAS LA MEME VALEUR QUE CELLE D'UN HABITANT DU CHAMBON-FEUGEROLLES ?????  

 

SUITE:

 

Ci-joint réponse que l'on a communiquée pour édition à La Gazette:

GAZETTE 03 06 11.pdf

Article de soutien au Maire demandé sous forme de communiqué  au Progrès, transformé en article de presse:

PROGRES 03 06 11.pdf

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (6)

1. Marie 08/06/2011

Qu'une maman s'inquiète de la dangerosité des poids lourds déviés sur sa commune du Chambon, lors du blocage, bravo, mais il aurait été plus humain de reconnaître par cette même personne combien cela est vécu de façon dangereuse AUSSIpar les enfants de l'école de Fayol, elle se serait honorée de se retourner contre le Conseil Général, la vie de chaque être humain où qu'il se trouve n'a-t-elle pas la même valeur ?, je lui souhaite de ne jamais emprunter le boulevard Fayol, car si par malheur il lui arrivait un accident avec un poids lourd, on dira quoi ?

2. Le MUSICIEN 07/06/2011

Je savais qu'en musique une (note) blanche vaut deux noires,
Quelle surprise d'apprendre qu'il en est de meme entre la valeur de la vie d'un Chambonnaire et celle d'un Appelous!!!

3. La Grenouille 05/06/2011

La réponse sur la Gazette du 3 juin.

Cela ne pouvait rester sans réponse.
Monsieur le Maire il faudra bien sortir de cette situation !!!
Il ne sert à rien de s'exciter contre des citoyens.
On peut attendre à un peu plus de mesure d'un premier magistrat.
Calme, calme..............

4. Moon la grenouille 01/06/2011

Une fervante "des agités du bocal"
Monsieur Jean-François BARNIER maire et conseiller général dans sa rigidité fait de l'humour. Rien n'arrêtera notre ardeur et notre conviction pour qu'enfin la déviation voit le jour. Que ce Monsieur et ses acolytes comprennent que celle-ci devient une nécessité absolue et non pas la guerre des clochers.

5. CHATELARD Violaine 31/05/2011

La vie des "enfants appelous" n'a donc aucune valeur?Ils risquent leur vie 4 fois par jour, tous les jours de l'année!

6. LA GRENOUILLE 30/05/2011

La grenouille dans le bocal s'agite, pour dire bonjour à l'âne dans le pré voisin.
Ce premier magistrat ne se prend pas pour rien, il doit probablement sortir de la cuisse de Jupiter!!!

Ajouter un commentaire